Personnalité affirmée

Corse

Rouges de caractère, rosés fruités, blancs superbes, la viticulture Corse livre aujourd'hui des vins à la personnalité marquée. Certains vignerons visionnaires ont conservé leurs cépages autochtones. Ces vins sont, comme l'île, de toute beauté !

Lire la suite

  • Yves Leccia - E Croce - Corse Patrimonio rouge 2017

    23,40 €

    Corse

    Nielluccio, Grenache noir,

    Épicé, frais, minéral.

    Yves Leccia élabore sa cuvée E Croce avec les raisins des coteaux ouverts aux entrées maritimes. Toujours aussi précis dans ses vinifications il nous offre un Patrimonio au nez de fruits rouges, à la bouche...

  • Yves Leccia - E Croce - Corse Patrimonio blanc 2019

    27,90 €
    Bio

    Corse

    Rolle,

    Ample, frais, minéral.

    Le Patrimonio blanc 2017 E Croce d'Yves Leccia exhale un parfum de fleurs blanches et de miel. Un Vermentino ample qui oscille entre gras et fraîcheur. La minéralité finale, aux allures de silex, saline, le...

  • Yves Leccia - Altru Biancu - Corse Ile de Beauté blanc 2018

    25,40 €

    Corse

    Biancu Gentile,

    Onctueux, vif, intrigant.

     Yves Leccia, l'un des premiers vignerons de l'île de beauté à avoir remis à l'honneur le biancu gentile, cépage des environs de Sartène, livre un vin jaune doré aux senteurs de fruits et...

    Bientôt dispo

    Recevoir un email lorsque le produit est disponible

Entre mer et montagne

Montagne au milieu de la Mer Méditerranée, la Corse déroule son vignoble le long de son littoral.  Les vignes remontent sur les coteaux des nombreuses vallées de l’Île de Beauté, où elles profitent d’un ensoleillement maximal tout au long de l’année. Les influences maritimes et montagnardes tempèrent les chaleurs estivales et offrent de nombreux microclimats au gré des reliefs.

Une grande diversité géologique

Le relief tourmenté de l’île corse détermine des sols de nature très variée. Les massifs granitiques de la Corse cristalline s’étendent sur les deux tiers sud-ouest de l’île. Des sols constitués de schistes se retrouvent à l’est et au nord, jusqu’au cap corse, tandis que le calcaire domine au nord-ouest. La Côte orientale est une succession de collines et de plateaux argileux ou silico-argileux.

Une histoire insulaire

Comme en Provence, la culture de la vigne en Corse remonte à la colonisation grecque. Elle prend son essor sous domination italienne, mais ne se développe véritablement qu’à partir du rattachement de la Corse à la France, en 1768. Le vignoble corse n’échappe ni aux crises sanitaires de la fin du XIXème siècle, ni aux guerres mondiales. A partir de 1960, l’arrivée de rapatriés d’Afrique du Nord oriente la viticulture vers une production massive. Depuis 1990, une politique de restructuration du vignoble favorisant l'utilisation de cépages anciens a permis aux vins corses de gagner en qualité et en reconnaissance.

Une typicité affirmée

La Corse privilégie l’élaboration de vins identitaires, dotés de notes minérales marquées. Ils sont issus d’une trentaine de cépages autochtones, dont six cépages nobles : le Niellucciu, le Sciaccarellu et l’Aleatico pour les cépages rouges, le Vermentinu, le Bianco Gentile et le Barbarossa en blancs. Le vignoble bénéficie d’une appellation régionale Vins de Corse, de deux appellations crus Ajaccio et Patrimonio, et de cinq appellations villages : Corse Calvi, Corse Coteaux du Cap Corse, Corse Figari, Corse Porto-Vecchio et Corse Sartene.
Le Muscat du Cap Corse, vin doux naturel produit avec le Muscat blanc à petits grains, dispose d’une appellation spécifique.

La viticulture Corse en chiffres :

  • 7 000 hectares (dont 2 500 en AOC)
  • 350 000 hectolitres
  • 9 appellations
  • 55% de rosés, 33 % de rouges, 10,5% de blancs, 1,5% de vins doux           
Voir les filtres